Retour à l'accueil

Guides et Scouts d’Europe — District des Côtes d’Armor

Accueil >Guides/Scouts > La Loi scoute

La Loi scoute... Question de Pédagogie

par Benoît Eude

"Sur mon honneur, avec la grâce de Dieu, je m'engage à servir de mon mieux Dieu, l'Église, ma patrie et l'Europe, à aider mon prochain en toutes circonstances, à observer la Loi Scoute." Texte de la Promesse Scoute.

Comme beaucoup d'entre vous le savent, la Loi Scoute est l'une des bases de notre Pédagogie Scoute ! En effet, la Loi offre un cadre d'action, un champ pédagogique. Le Louvart qui monte va ainsi, par et grâce à elle, grandir et devenir un bon Éclaireur et un bon Routier...Dans un premier temps, nous allons brosser très rapidement l'histoire de ces dix articles. Ensuite nous verrons le sens de La Loi. Nous terminerons avec une étude non exhaustive des articles...

Historique de la Loi scoute...

Pour Baden-Powell, la Loi est "le profil idéal du Boy-Scout". Lors du tout premier camp scout sur l'Île de Brownsea, en 1907, B.P. va donc élaborer une règle du jeu. Puis, en 1909, il écrit "Scouting for Boys", c'est-à-dire "Éclaireurs", texte fondateur du scoutisme mondial... Cependant, la Loi est d'abord refusée par l'Église de France. Elle sera donc repensée "à la catholique" et "à la française" ! Ainsi, était-il bon de rappeler que la Loi élaborée par le Scoutisme Français, en 1920, s'inspire de celle de B.P.

Les fondateurs des Scouts de France ont apporté chacun une pierre à l'édifice. Le Chanoine Cornette : la simplicité évangélique et le souvenir de la chevalerie. Le Père Sevin : véritable "maître à penser" approfondit les idées de B.P. dont celle sur la pédagogie active dans la nature. Le Père Doncœur : le sens du cérémonial et les traditions. Le Père Forestier : la lucidité et la liberté. Le Père Rimaud : le plus éminent éducateur. Et enfin Michel Menu : fils spirituel du Père Rimaud, les réalités du présent, les perspectives de l'avenir, l'ardeur juvénile et le dynamisme missionnaire.

Ainsi, au fil du temps, cette géniale "règle du jeu" proposée par B.P. à Brownsea va devenir une véritable "règle de vie" dont nous nous inspirons encore aujourd'hui ! En effet, la Loi Scoute est la base sur laquelle repose toute la formation scoute... La Loi Scoute est un moyen pédagogique. Le Chanoine Cornette dit d'elle : "L'âme du Scoutisme, c'est la Loi !".

Il ne faut pas oublier aussi que le caractère novateur du Scoutisme à sa création inquiéta les institutions françaises. La loi fut précédée ainsi d'une préface : les Principes. Pour rassurer l'Église : "Le Scout est fier de sa Foi et lui soumet toute sa vie", pour rassurer l'État : "Le Scout est fils de France et bon citoyen" et enfin pour rassurer la Famille : "Le devoir du Scout commence à la maison". Le Père Forestier dit qu'ils ont une "valeur inégalable".

La Loi scoute...kesadonc ?

La Loi Scoute est omniprésente dans toute notre vie scoute car elle s'identifie au Scoutisme, et inversement ! Toutes nos activités scoutes en découlent : on dit ainsi que "La Loi Scoute est la Loi de ce camp !".Il est donc évident que la Loi Scoute est la base sur laquelle repose toute l'éducation scoute : "Elle reste dans la peau comme le métier reste dans les doigts de l'apprenti !". Au départ, elle est la manière de se comporter en scout, la règle du jeu scout avant de devenir une règle de vie, un style de vie...

Mais quelle est l'utilité de la Loi Scoute ? Tout simplement, c'est une réponse à l'anarchie... en ayant un encrage sur des valeurs et des vérités objectives (les Éclaireurs reconnaîtrons là les 10 articles...!) : la confiance, la loyauté, le service, l'amitié, la courtoise, le sens de Dieu dans la nature, l'obéissance, la maîtrise de soi, le soin d'autrui et la pureté. Comme on peut le voir à la lecture de ces valeurs, la Loi Scoute est positive : elle ne donne que des conseils positifs et non des interdits. Elle incite à faire mieux, elle n'interdit pas ! C'est donc bien une Loi qui est scoute et non pas moralisatrice. C'est ainsi bien plus facile pour l'Éclaireur d' "observer la Loi Scoute", comme il le promet au jour de sa Promesse Scoute.

De plus la Loi Scoute demande au garçon la traduction des pensées en actes. Elle nécessite une cohérence entre ce que le garçon pense et dit, et ce qu'il fait... C'est donc un code de relation entre le scout et autrui qui se traduit aisément par son "comportement scout". Ainsi doit-on pouvoir reconnaître un scout par ses pensées, ses paroles et ses actes, même s'il n'est pas en uniforme scout...! Nous ne sommes pas scouts qu'au sein du mouvement mais tous les jours, au sein de notre famille, au travail, à l'école, avec des camarades ou amis, etc. "Scout un jour, Scout toujours !" tel doit être notre devise... !

Positive et en actes, la Loi Scoute s'avère donc être un code de référence, pratique et concret, à la fois personnel (qui permet de situer, de se connaître et d'entrer en relation avec autrui) et social (par confrontation à des activités les plus variées). Ordonnant les choses et hiérarchisant les valeurs, la Loi Scoute est un repère, une sorte de berge permettant à la liberté de progresser. Le jeune se prend en charge et se trouve libre de choisir la conduite à tenir tout en ne dépassant pas les limites du terrain de jeu, ni enfreindre la règle du jeu qui est la Loi Scoute.

En activité, au camp, tout problème rencontré se règle au regard de la Loi Scoute. Il s'avère donc nécessaire que la Loi Scoute soit connue de tous, Éclaireurs et Chefs !...

Sans oublier qu'on ne s'impose la Loi Scoute qu'à partir du moment où on l'aime ! Et qu'elle indique le chemin par lequel on avance vers le Christ...

Les articles de la Loi...

Après une première lecture des articles on s'aperçoit que la confiance domine la Loi Scoute à travers l'article 1. La confiance est le support de la loi Scoute et entraîne pour les scouts une disposition personnelle. Les autres articles sont des articles concrets : l'application et les exigences du jeu scout...

Ainsi, les articles 2, 3, 4, 5 et 6 définissent les conditions d'application du premier article : ce sont les articles actifs.

  • L'article 2 renvoie aux milieux communautaires - pays, famille et troupe - où s'inscrit la confiance.
  • L'article 3 met l'accent sur le service et le salut du prochain : c'est un effort et une tache à accomplir quotidiennement.
  • L'article 4 nous rappelle que nous appartenons à une grande fraternité par le scoutisme.
  • L'article 5 élargit notre style scout en faisant appel à la courtoisie du coeur.
  • L'article 6 nous renvoie à Saint François d'Assise, patron des Loups, qui a su respecter la nature et être solidaire de toute la Création de Dieu.

Les articles 7, 8, 9 et 10 définissent, quant à eux, les exigences de la vie scoute : ce sont les articles du style scout.

  • L'article 7 est en lien avec l'article 2 : l'obéissance sans réplique - qui n'équivaut pas à une soumission ! - est la réponse apporté à la loyauté, à la confiance vis à vis du chef.
  • L'article 8 est en lien avec l'article 3 : le scout rayonne autours de soi, malgré les difficultés, tous les jours et par une vie de service auprès de son prochain.
  • L'article 9 est en lien avec l'article 4 : le scout fait preuve de tempérance vis à vis de ses frères et de leurs biens.
  • L'article 10 est en lien avec l'article 5 : notre comportement scout est enraciné dans notre Foi chrétienne, tant dans la pureté du coeur et du regard sur autrui que dans la confiance donnée et reçue.
...et les principes

Par les principes, le champ d'application de la Loi Scoute s'élargi. En effet, ils donnent une dimension sociale à la Loi Scoute. Ainsi, dans le premier principe, il bien notifié que le scoutisme est un complément de l'éducation familiale. Le second principe donne une dimension européenne à notre scoutisme, à l'exemple de l'oeuvre de Saint Benoît. Quant au troisième principe, il nous rappelle notre rôle missionnaire, comme nous l'a demandé Jean-Paul II. Ainsi l'on peut entrevoir une similitude avec la promesse scoute où le scout s'engage à servir Dieu, l'Église, sa patrie et l'Europe, et à aider son prochain...

En conclusion !

Après la lecture de ces quelques lignes on peut dire que la Loi Scoute est une loi de liberté. Car, comme le dit Michel Menu "l'intérêt de la Loi est de faciliter les choix". Elle permet au scout de tenter de ressembler au scout idéal de la Loi Scoute. Le chemin est tracé, au jeune de le suivre s'il le désire ! Tout comme chaque chrétien qui a pour vocation de tendre vers la sainteté... à lui de suivre l'exemple de tous les saints ! La Loi Scoute est pour la vie scoute ce que sont les rives d'un fleuve. Elle conduit le scout à se donner une personnalité, comme les berges donnent à une rivière un lit et un cours. Ainsi elle aide le jeune à se définir, à se construire. Elle est un cadre et non un carcan ! La Loi Scoute est la chance du scout : elle s'offre à sa liberté pour l'aider à la construire. Elle ne canalise pas sa personnalité mais l'oriente, l'épanouit, lui donne un sens et un but. Ainsi, en la suivant on grandit !

Le jeune scout trouvera peut-être la Loi Scoute abrupte, contraignante, étroite. Surtout si on a la maladresse de l'invoquer à tout bout de champ... Mais, si la troupe est vraiment scoute et ses chefs de vrais scouts, alors la vallée s'élargira, les rives s'abaisseront. L'éclaireur verra qu'elles ne lui cachent rien de l'horizon et que, surtout, c'est lui-même qui les édifie. Il ne subira plus la Loi Scoute, il la fera sienne. Et elle le conduira loin, très loin... Alors cette Loi Scoute qu'il s'est engagé à observer le jour de sa promesse, il se prendra à l'aimer ! Voilà ce que propose le Scoutisme : une Promesse qui est le choix d'une destination et une Loi qui est l'itinéraire pour y parvenir. Rien de plus, mais rien de moins ! La route peut être sinueuse, longue et semée d'embûches. Mais elle sera ô combien exaltante. Alors, frère scout, fait ton sac et part...!

Bibliographie
  • "La Loi Scoute, une source vive" de JP Normand
  • "La Foi et la Loi" (revue Maîtrises n° 58 de juillet 1982) du Père E Barbotin
  • "La Loi et la Promesse" (revue Maîtrises n° 67 de juillet 1985) du Père E. Barbotin
  • Revue Scouts d'Europe n° 62
  • "Raiders Scouts" de M Menu
  • "Aventure vraie avec les Raiders Scouts" de M Menu
  • "Un style de vie pour ceux qui porte son nom" (revue Maîtrises n° 69 d'avril 1987) de P. Geraud Keraod
  • "La loi Scoute" (revue Maîtrises n° 43 de juillet 1978) de P. Geraud Keraod
  • "Scoutisme et Pédagogie de la Foi" du Père E. Barbotin